POURQUOI RENOVER UNE FACADE

Dégradation des façades : les causes

rénovation ancienne façade

Année après année, que la façade soit en peinture, enduit ou crépi ; les aléas climatique, la situation géographique fait son effet sur la façade. Ainsi, des végétations et fissures apparaissent, la peinture ou enduit se délave, des infiltrations d’eau, moisissure et des salissures dues à la pollution se déposent. L'eau s'infiltre alors dans ces fissures, et provoque des taches sur la façade. De plus en hiver, l'action du gel désagrège l'enduit. C’est ainsi que la façade d'une maison ou du bâtiment perd de son éclat, de son effet d’isolation et se dégrade petit à petit.

Les raisons d’une dégradation de façade peuvent être multiples. En effet, l’humidité étant l’une des causes principales, la pollution de l’air, un mauvais entretien ou encore l’érosion peut également être responsable de la détérioration de votre façade. Voici les détériorations les plus courantes :

degradation façade

L’humidité : première cause de détérioration

Elle est généralement due aux remontées capillaires qui rendent la partie basse du mur humide. Les infiltrations sont une autre cause d’humidité. En effet, l’usure du crépi extérieur par des conditions climatiques difficiles permet l’infiltration des eaux pluviales et fragilise ainsi votre façade.

L’érosion

L’eau est chargée de différents sels solubles comme les nitrates, les sulfates, en particulier le sulfate de sodium. Lorsque l’eau s’évapore, elle laisse un dépôt de sels soit à la surface de la maçonnerie : efflorescences; soit à l’intérieur de la maçonnerie : crypto-efflorescences (les plus graves). C’est ainsi que l’on observe des traînées et des taches blanchâtres sur les revêtements des façades.

La pollution

La pollution atmosphérique entraîne un dépôt de poussières et l’apparition de salissures sur vos murs qui finissent par noircir dans le temps. L’action combinée de la pluie, du gel et de ces particules participent à ronger la façade qui finit par se fragiliser.

L’environnement végétal

Les racines des mousses et lichens canalisent l’eau jusqu’au cœur du support, lorsqu’il gèle, les dégâts se situent aussi bien en surface qu’au cœur du joint, ce qui provoque le faïençage et les fissures et bien malheureusement avec les conséquences connues (tâches sur les murs, ruissèlement le long des conduits de cheminée voir ruissèlement sur les murs.

Dégradation des façades : les conséquences

Les conséquences d’une dégradation de façade peuvent avoir également multiple effet comme les fissures, l’infiltration d’eau, les salissures, l’apparition de cloques, d’auréoles, par la dégradation du crépi ou encore l’apparition de mousses.

fissure et salissure enduit de façade

Un enduit de façade qui affiche des variations de couleur ou d’aspect présente un désordre esthétique. Ce phénomène est nommé « nuançage ».
Un enduit de Façade avec fissures est liée au mauvais comportement du support (joints, plancher, menuiseries…), au mouvement du terrain et de l’habitat ainsi qu’aux conditions d’applications de l’enduit de façade ayant pu créer un retrait de celui-ci (humidification insuffisante du support, temps sec, chaud, variations d’épaisseur…).
Un enduit de façade avec cloques apparaît sur des supports trop humides ou humidifiés par des arrivées d’eau intempestives après réalisation du revêtement.

degradation enduit façade maison

Ces conséquences doivent donner lieu à un diagnostic de façade et souvent donner lieu à des opérations de ravalement de façade.